Les créations emblématiques de Coco Chanel

Du chapeau au tailleur de tweed, en passant par la robe noire et la marinière, Gabrielle Chanel s’est imposée dans la mode féminine dès le début du 20e siècle, en brouillant les codes masculins-féminins et en revendiquant un style chic et sobre à la fois. Largement imitées, jamais égalées, ses créations restent toujours d’actualité et séduisent encore aujourd’hui une foule d’élégantes.

Gabrielle Chasnel de son vrai nom, dite Coco Chanel, a marqué la mode française de son empreinte, en transgressant les codes stylistiques et en cherchant à libérer le corps de la femme. Elle a aussi défrayé la chronique par ses compositions parfumées et ses bijoux de haute joaillerie. Retour sur 6 créations iconiques de l’univers Chanel.

Les chapeaux

En 1909, installée à Paris, Gabrielle Chanel confectionne des chapeaux originaux et avant-gardistes au style plutôt épuré, ce qui contraste avec les créations de l’époque. Les clientes, séduites par ses propositions, commencent à affluer.

Les robes de sport et la marinière

Gabrielle Chanel façonne en 1915 à partir de maillots de garçons d’écurie en jersey des robes de sport. Elle ne cessera ensuite de jouer avec les codes féminins-masculins, réinventant profondément (et durablement) la silhouette de la femme.

Un an après, elle imagine la marinière, ce fameux maillot de corps à rayures horizontales en jersey de coton.

Le parfum n°5

Elle élabore en 1921 avec son parfumeur Ernest Beaux une composition unique appelée “n°5”, qui deviendra célèbre à travers le monde et qui évoque toujours aujourd’hui le luxe à la française.

Les dates-clés   1910 : ouverture du salon de modiste “Chanel Mode” à Paris. 1915 : création de sa première maison de couture à Biarritz. 1921 : installation rue Cambon à Paris. 1939 : Coco Chanel ferme sa maison de couture, qui compte 4 000 ouvrières et traite 28 000 commandes par an, à l’annonce de la Seconde Guerre mondiale. Elle garde uniquement son activité de parfumerie. 1954 : création d’une nouvelle maison de couture. 1971 : mort de Gabrielle Chanel. 1983 : Karl Lagerfeld devient le directeur artistique de Chanel Mode et relance l’une des plus célèbres maisons de couture.  

La petite robe noire

En 1926, Coco Chanel crée une robe noire droite sans col et aux manches ¾ dans un tissu crêpe de Chine. Rappelons qu’à l’époque le noir était essentiellement réservé aux périodes de deuil. Choisir cette teinte est donc audacieux. Cette petite robe noire de par sa coupe gomme les formes féminines et devient une pièce essentielle du dressing des années 1920 et 1930.

Bijoux de Diamants

Amatrice de bijoux, Gabrielle Chanel développe en 1932 sur l’instance de la Guilde internationale du diamant une collection de haute joaillerie “Bijoux de Diamants”, qui fait beaucoup parler les joailliers.

Le tailleur en tweed gansé

En 1954, Coco Chanel ouvre une nouvelle maison de couture. Elle invente un nouveau style à contre-courant des tendances mode de l’époque marquées par Christian Dior et lance le tailleur de tweed. Elle complète la silhouette d’une blouse de soie, d’une paire de chaussures bicolores et d’un sac matelassé à chaîne dorée. Un style des 50’s qui n’a pas vieilli des décennies plus tard !

Gabrielle et Coco Mais, qui est ce “Coco” pour Gabrielle Chanel ? En fait, “Coco” devient son surnom dans les années 1907-1908 lorsqu’elle pousse la chansonnette dans les cafés-concerts de Moulins. Elle aime chanter sur scène “Qui qu’a vu Coco dans l’Trocadéro ?”. La légende est née.

Add a Comment

Your email address will not be published.