Ouvrir un restaurant italien en franchise : les avantages

Pizza, pasta, risotto, arancini… Le succès de la cuisine italienne en France est incontestable. Les enseignes spécialisées (kiosques, camions, bistrots ou restaurants) sont bien implantées sur le territoire et continuent même leur progression. Pour entreprendre en franchise, choisissez votre positionnement : restauration à emporter, à table ou premium !  

Les spécialités italiennes : des recettes gourmandes au succès stable

La gastronomie transalpine regorge de spécialités fameuses, qui restent accessibles à toutes les bourses et qui plaisent à tous depuis des décennies. Les Français ne se font pas prier pour déguster une pizza 4 fromages, des tagliatelles au saumon ou des antipasti. Ce qu’ils apprécient chez leurs voisins ? Leurs recettes gourmandes, traditionnelles, nourrissantes et bien souvent bon marché !

Se lancer dans une pizzéria en franchise

Savez-vous que les Français sont les deuxièmes plus gros consommateurs de pizza au monde*, après les Américains ? Le secteur de la pizzéria, qui enregistrait en 2018 un chiffre d’affaires de 4,3 milliards d’euros*, ne faiblit pas ces dernières années. Il se segmente en 3 catégories : la restauration rapide et low cost avec de la vente à emporter et des livraisons, la restauration à table et la restauration premium avec des produits plus qualitatifs. Les réseaux de franchise se positionnent aussi sur ces 3 marchés aux attentes bien différentes.

Si le marché de la pizza englobent 90 % d’indépendants*, il est également représenté par des franchises fortes et populaires, qui réalisent en moyenne 1,78 million d’euros de chiffre d’affaires* contre 219 000 € pour une entreprise hors réseau. Cet écart conséquent s’explique en partie par une industrialisation des process qui assure une performance accrue et une meilleure rentabilité. Il se justifie aussi par la mise à disposition d’outils dernière génération et de solutions innovantes accélérant le développement et la visibilité. Comme par exemple le click and collect, les distributeurs à pizza ou la personnalisation des recettes.

En moyenne, une pizzéria franchisée offre un chiffre d’affaires de plus de 500 000 € et une marge brute comprise entre 70 et 76 %. Comptez sur un apport minimum de 25 000 € pour ouvrir votre pizzéria en franchise avec vente à emporter et sur un investissement minimal de 100 000 € pour une pizzéria spécialisée plutôt haut de gamme.

*Selon la publication “Marché de la pizza : tendances et chiffres-clés” du site Toute la franchise.

Gérer un restaurant italien en franchise

La gastronomie italienne ne se limite pas aux pizzas ! Elle ravit également les papilles par ses charcuteries, ses fromages, ses vins et autres plats de pâtes. De nombreuses enseignes ont vu le jour dans l’Hexagone pour satisfaire les gourmands, comme les gourmets, avec différents positionnements allant de la restauration rapide à la restauration haut de gamme.

Et les réseaux de franchise proposent régulièrement de nouvelles opportunités avec des apports personnels variant de 50 000 € à 150 000 € en moyenne.

Les avantages d’un réseau de franchise

Vous envisagez de devenir franchisé dans la restauration italienne ? Le projet comporte de nombreux atouts. Vous êtes accompagné pour trouver un emplacement, pour lancer votre entreprise, comme pour communiquer. Vous disposez également des formations obligatoires (hygiène et gestion d’établissement de restauration) et d’outils marketing qui ont fait leur preuve.

Add a Comment

Your email address will not be published.